A A A

5 réflexes au quotidien pour limiter les yeux secs

5-réflexes-au-quotidien-pour-limiter-les-yeux-secs (1)

Connaissez-vous les bons réflexes à appliquer régulièrement afin de limiter les yeux secs ? Dans cette actualité, nous vous donnons nos conseils pour améliorer votre quotidien.

 

Qu’est ce que la sécheresse oculaire ?

 

La sécheresse oculaire, également connue sous le nom de syndrome de l’œil sec, est une pathologie courante, un des premiers motifs de consultation, qui se distingue par plusieurs formes.

 

Tout d’abord, lorsque cela est dû à une diminution de la production de larmes, c’est la forme aqueuse de cette pathologie.

 

Il est important de noter que les larmes sont essentielles pour maintenir l’hydratation de la surface oculaire en apportant de l’humidité, en lubrifiant la surface de l’œil et en aidant à prévenir les infections. Elles sont non seulement composées d’une couche aqueuse (eau) mais également d’une couche lipidique (huile) et d’une couche mucinique (colle).

 

Il y a aussi la forme évaporative liée au dysfonctionnement des glandes de Meibomius (DGM). Ces glandes produisent la couche lipidique des larmes, essentielle pour empêcher l’évaporation trop rapide de celles-ci. Lorsqu’elles dysfonctionnent, la qualité de cette couche lipidique est modifiée, ce qui peut aggraver la sécheresse oculaire et l’inconfort ressenti.

 

Enfin, il y a la forme mixte de la sécheresse oculaire, qui est caractérisée par une combinaison des deux autres formes c’est-à-dire une diminution de la production des larmes et une mauvaise qualité des lipides sécrétés par les glandes de Meibomius.

 

Quels sont les symptômes ?

 

La sécheresse oculaire peut se manifester par plusieurs symptômes, notamment une sensation de brûlure ou de picotement, des yeux rouges ou irrités, une sensation de sable dans les yeux, une vision floue, de la fatigue oculaire et une sensibilité accrue à la lumière. Ces symptômes peuvent varier en intensité d’une personne à l’autre et peuvent être exacerbés dans des environnements secs ou poussiéreux.

 

Il est important de reconnaître ces signes pour une prise en charge efficace de la sécheresse oculaire, afin d’éviter toute complication à long terme et de maintenir un confort visuel optimal, sans impacter la qualité de vie.

 

5 conseils pour limiter les yeux secs

 

Les yeux secs peuvent être une gêne constante dans la vie quotidienne, affectant notre confort visuel et même notre productivité. Pour aider à soulager ce problème, adoptez quelques réflexes simples peut faire toute la différence. Voici cinq habitudes à intégrer dans votre routine pour limiter les yeux secs :

 

  • Ayez une bonne hygiène des paupières : cela permet d’éviter que les glandes de Meibomius soient bouchées. Il y a plusieurs étapes pour qu’elle soit bien efficace : le chauffage, le massage, les clignements et le nettoyage. Pour plus d’informations, regardez notre tutoriel en cliquant ici.

 

  • Faites des pauses régulières devant les écrans : Si vous passez de longues heures devant un écran d’ordinateur, de smartphone ou de télévision, prenez des pauses régulièrement pour reposer vos yeux. Utilisez la règle 20-20-20 : toutes les 20 minutes, regardez quelque chose à au moins 20 pieds de distance (environ 6 mètres) pendant au moins 20 secondes.

 

  • Effectuez des clignements réguliers : En clignant des yeux, vous étalez uniformément le film lacrymal, ce qui aide à maintenir l’hydratation des yeux. Si vous travaillez sur un écran d’ordinateur ou dans un environnement où vous êtes enclin à moins cligner des yeux, effectuez des exercices pour cligner régulièrement et éviter ainsi la sensation de sécheresse oculaire (pour voir notre tuto, cliquez ici)

 

  • Évitez les environnements secs : Les climats secs, les systèmes de chauffage et la climatisation peuvent aggraver la sécheresse oculaire. Utilisez un humidificateur dans votre maison ou bureau pour maintenir un niveau d’humidité confortable.

 

  • Adoptez une bonne hygiène de vie : Les acides gras oméga-3 présents dans les poissons gras, les noix et les graines peuvent aider à réduire l’inflammation et à favoriser une production de larmes saine. Intégrez des aliments riches en oméga-3 dans votre alimentation pour contribuer à améliorer la santé de vos yeux. Il est aussi important de vous hydrater. La déshydratation peut contribuer à la sécheresse oculaire. Assurez-vous de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée pour maintenir une hydratation adéquate (entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour).

 

En adoptant ces cinq réflexes simples dans votre routine quotidienne, vous pouvez aider à limiter la sécheresse oculaire et à maintenir des yeux bonne santé.

 

>> Pour plus de conseils sur la sécheresse oculaire et les gestes préventifs, cliquez ici.

 

N’oubliez pas de consulter votre ophtalmologiste si vous souffrez de sécheresse oculaire pour obtenir des conseils et un traitement adapté à votre situation spécifique.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Auteur
Auteur

Continuez votre lecture

Voici quelques articles qui pourraient également vous intéresser.

Partager la page par email
Partager la page sur facebook
Partager la page sur twitter
Partager la page sur linkedin
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?