A A A

Les lentilles de contact et la sécheresse oculaire

Lentilles de contact

Est-ce que, vous aussi, lorsque vous portez des lentilles de contact, vous ressentez une sensation d’œil sec, des picotements ou de la fatigue visuelle ? Si c’est le cas, il est possible que vous souffriez de sécheresse oculaire.

 

Beaucoup de personnes privilégient le port de lentilles de contact soit pour une question de praticité soit pour une raison d’esthétique. Certes, elles ont de nombreux avantages mais elles peuvent également provoquer des irritations voire de la sécheresse oculaire.

 

Cela ne signifie pas que vous devez abandonner vos lentilles pour des lunettes, mais il faut savoir si l’origine de cette sécheresse est due au port de lentilles.

 

Pourquoi les lentilles de contact assèchent les yeux ?
 

L’œil est constitué pour être constamment hydraté. Sur sa surface se trouve un film lacrymal qui permet de le protéger, de l’oxygéner, et de l’hydrater.

 

Les lentilles de contact sont placées directement sur le film lacrymal au-dessus de la cornée et de l’iris. S’il n’y a pas assez de liquide, le film lacrymal ne peut plus protéger l’œil. Les yeux ne sont donc plus assez hydratés ce qui provoque une sécheresse oculaire.

 

De plus, il faut savoir qu’en portant des lentilles, la cornée rencontre des difficultés à capter l’oxygène de l’air dont elle a besoin. En contrepartie, elle va utiliser les larmes de vos yeux, provoquant ainsi un assèchement de l’œil et, à terme un risque de sécheresse oculaire.

 

Les lentilles de contact peuvent irriter votre surface oculaire pour plusieurs raisons :

 

  • Si elles ne sont pas adaptées à votre vision ou à la courbure de vos yeux.
  • Si elles sont de mauvaise qualité et absorbent beaucoup de larmes.

D’où l’intérêt de faire très attention à votre choix de lentilles si vous ressentez des symptômes semblables à ceux de la sécheresse oculaire.

 

Quelles sont les lentilles de contact les plus adaptées pour les yeux secs ?

 

Lentilles souples ou lentilles rigides ?

 

Il faut savoir que les lentilles de contact souples sont utilisées par 90% des porteurs de lentilles. Cependant, elles sont hydrophiles, autrement dit, elles ont une affinité particulière pour l’eau. Elles agissent donc comme une éponge et absorbent le film lacrymal.

 

Les lentilles rigides sont, de ce fait, plus adaptées pour les yeux secs car leur teneur en eau est très faible et l’œil n’est donc pas privé de liquide lacrymal. Mais le temps d’adaptation de ces lentilles rigides est plus long pouvant être de quelques semaines voire plusieurs mois.

 

Si vous ne souhaitez pas porter de lentilles rigides, une nouvelle génération de lentilles a été développée spécialement pour les yeux secs. Les lentilles en silicone hydrogel permettent une meilleure oxygénation de la cornée, laissent passer 5 fois plus d’oxygène que les lentilles classiques.

 

Attention au taux d’hydrophilie !

 

Qu’est-ce que l’hydrophilie ?

 

C’est le pourcentage d’eau que contient une lentille. Les lentilles de contact avec un faible taux d’hydrophilie sont plus adaptées aux yeux secs. En effet, plus le taux d’hydrophilie est élevé, plus la lentille a besoin d’eau et prend du liquide lacrymal si elle n’en a pas assez. Choisir des lentilles de contact avec un faible taux d’hydrophilie permet de réduire les risques de desséchement dû à l’absorption des larmes.

 

Lentilles journalières, bi-mensuelles, mensuelles : que choisir en cas d’œil sec ?

 

Les lentilles journalières sont majoritairement recommandées en cas de sécheresse oculaire : en effet, elles n’accumulent pas de dépôt puisqu’elles sont renouvelées chaque jour, permettant ainsi de ne pas apporter de bactéries à vos yeux.

 

Quels sont les bons gestes à adopter ?

 

  • Il est important de ne pas dépasser la durée de port indiquée par le fabricant sur l’emballage.
  • Ne dormez pas avec vos lentilles : cela peut générer des complications ou aggraver vos sécheresses oculaires.
  • Pensez à cligner des yeux régulièrement pour bien répartir le film lacrymal.
  • Optez pour des lentilles journalières. Si ce n’est pas possible, pensez à stérilisez l’étui de vos lentilles afin d’éviter la formation d’agents pathogènes et à nettoyer vos lentilles de contact après chaque utilisation à l’aide d’une solution adaptée.
  • Utilisez des larmes artificielles, sans conservateur, pour soulager le manque d’humidité à court terme.
  • Protégez vos yeux des influences extérieures (climatisation, fumée de cigarette, vent…).
  • Privilégiez les lunettes de vue lorsque vous regardez la télé ou que vous êtes devant l’ordinateur.

Pour plus de renseignements sur les gestes à adopter pour limiter les effets de l’œil sec, n’hésitez pas à consulter notre actualité sur « la sécheresse oculaire et les gestes préventifs ». 

 

EN CAS DE TROUBLES LIÉS À LA SÉCHERESSE OCULAIRE, CONSULTEZ UN OPHTALMOLOGISTE.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Auteur
Auteur

Continuez votre lecture

Voici quelques articles qui pourraient également vous intéresser.

Vous êtes
médecin ?

Partager sur email
Partager la page par email
Partager sur facebook
Partager la page sur facebook
Partager sur twitter
Partager la page sur twitter
Partager sur linkedin
Partager la page sur linkedin
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?

En France, 1 personne sur 3 est atteinte de sécheresse oculaire...

Play Video