FR  /

A A A

La sécheresse oculaire et les gestes préventifs

Prévention sécheresse oculaire

Est-ce que, vous aussi, vous avez déjà ressenti au réveil, en fin de journée, ou après avoir passé plusieurs heures devant l’ordinateur les symptômes suivants  :  yeux secs ou irrités, fatigue oculaire, picotements ou démangeaisons, sensation de grain de sable, troubles de la vision, baisse de la capacité à voir de loin ou encore des migraines ?

Tous ces symptômes sont autant d’indicateurs présageant une sécheresse oculaire. Mais la sécheresse oculaire peut être présente chez certains patients qui ne ressentent pas de symptôme.

Plus d’un français sur 3 est atteint de sécheresse oculaire. C’est un des motifs majeurs de consultation chez les ophtalmologistes dans le monde. L’intensité, l’historique et la fréquence des symptômes liés à la sécheresse oculaire peuvent fortement impacter la vie au quotidien des personnes qui en sont atteintes.


Que faire soi-même en cas de sécheresse oculaire ou en prévention ?

Il est important d’adopter les bons gestes dès le début des symptômes, quotidiennement pour prévenir ou diminuer la sécheresse oculaire :

> Évitez les facteurs aggravant la sécheresse oculaire :

  • Mauvaise hygiène des paupières
  • Frottement des yeux
  • Maquillage excessif des paupières et des cils
  • Port de lentilles de contact prolongé
  • Mauvaises corrections optiques
  • Tabagisme, fumée, automédications
  • Usage intensif des écrans
  • Éclairages insuffisants
  • Exposition au froid, à la poussière, à la pollution
  • Conduite fenêtres ouvertes, climatisation intensive
  • Exposition au vent, au soleil
  • Alimentation déséquilibrée

> Changez votre hygiène de vie et adoptez des gestes simples :

  • Prenez soin de vos yeux !
    • Nettoyez, chauffez, massez vos paupières pour améliorer la quantité et la qualité de vos larmes
    • Pour prévenir les infections plus fréquentes en cas de sécheresse des yeux (conjonctivite, infection de la cornée ou kératite, infection des paupières ou blépharite), évitez de porter vos doigts aux yeux ou de frotter vos paupières. Lavez-vous les mains avant de vous toucher les yeux.
    • Traitez rapidement les sinusites et les allergies associées ainsi que les lésions inflammatoires (rosacée et blépharite)
    • Si vous portez des lentilles de contact, respectez les conseils pour les entretenir et ne les portez pas en permanence. Préférez les lunettes avec une correction optique adaptée
    • Démaquillez correctement vos yeux avec des produits pour les « yeux sensibles »
    • Choisissez un maquillage de qualité pour les yeux avec une bonne tenue, pour éviter que le maquillage coule dans les yeux
    • Optez pour un maquillage léger, évitez le crayon à l’intérieur des yeux car il bouche les orifices des glandes de Meibomius. Mettez du mascara aux extrémités des cils, pas trop proche des paupières
    • Prévoyez des contrôles ophtalmologiques et dermatologiques réguliers
  • Gare aux écrans :
    • Limitez le temps devant les écrans
    • Lors du travail sur écran, faites des pauses d’au moins 5 minutes toutes les heures et regardez régulièrement au loin
    • Pensez à cligner toutes les 4 à 6 secondes devant un écran ou en lisant
    • Ne travaillez pas devant un écran dans la pénombre ou avec trop de lumière. Optez pour une lumière suffisante et homogène. La lumière naturelle est à privilégier. Placez toujours un petit éclairage derrière l’écran
    • Positionnez l’écran de votre ordinateur plus bas que vos yeux, pour éviter d’avoir les yeux orientés vers le haut et donc plus exposés à l’air
    • Optez pour un filtre sur l’écran d’ordinateur pour réduire l’impact de la lumière bleue
  • Adoptez une bonne hygiène de vie :
    • Éloignez-vous de la fumée de tabac et/ou arrêtez de fumer
    • Pratiquez une gymnastique oculaire et des exercices de clignements : retrouvez plus d’informations sur les exercices de clignement ici
    • Portez des coques protectrices pendant la nuit
    • Humidifiez votre chambre à coucher
    • Prévoyez un dépistage de troubles hormonaux
    • Ayez une alimentation équilibrée, mangez vitaminé (vitamine A, C et E), faites-le plein d’Omega 3 en mangeant du poisson
    • Buvez beaucoup d’eau à intervalles réguliers (1,5 à 2 litres d’eau chaque jour)
  • Gardez un œil aux conditions climatiques :
    • Portez des lunettes pour vous protéger du froid, de la poussière, du vent et du soleil
    • Évitez de regarder le soleil les yeux ouverts, et sans lunettes solaires
    • En cas de forte chaleur, évitez d’utiliser la climatisation de manière excessive : évitez la soufflerie dans les yeux et limitez l’air conditionné qui accentue l’évaporation des larmes

Si vous prenez des médicaments, consultez les effets indésirables signalés sur la notice puis parlez de ce problème de sécheresse oculaire à votre médecin traitant. En aucun cas, vous ne devez arrêter votre traitement sans son avis.

Enfin, n’hésitez pas à utiliser des « larmes artificielles » disponibles en pharmacie, pour humidifier vos yeux. Préférez les doses uniques, sans conservateur, afin de réduire le risque d’infections oculaires et d’irritations. Vous pouvez les employer aussi souvent que nécessaire, une à deux fois par jour ou plusieurs fois par heure. Demandez conseil à votre pharmacien.

EN CAS DE PERSISTANCE DES TROUBLES, CONSULTEZ UN OPHTALMOLOGISTE.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Auteur
Auteur

Continuez votre lecture

Voici quelques articles qui pourraient également vous intéresser.

En France, 1 personne sur 3 est atteinte de sécheresse oculaire...

Play Video
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?
Vous quittez le site en version française
En cliquant sur ce lien, vous allez quitter le site masecheresseoculaire.fr, souhaitez-vous continuer ?
Partager sur email
Partager la page par email
Partager sur facebook
Partager la page sur facebook
Partager sur twitter
Partager la page sur twitter
Partager sur linkedin
Partager la page sur linkedin